Information: Nous vous accueillerons dès le début 2016 dans notre showroom.
Accueil Domotique

domotique 320L'objectif de ce chapitre est de donner une vision claire de la domotique, et expliquer pourquoi elle a du mal à se démocratiser en France.

La domotique et nos automobiles

La domotique est la base d'une maison intelligente. Le mot intelligent peut faire peur, mais il doit être compris dans le sens assistance. Nos voitures par exemple sont devenues intelligentes mais nous en sommes toujours maîtres. L'ABS, la direction assistée, l'aide aux freinages d'urgence, le contrôle de trajectoire, la climatisation, la fermeture centralisée, ... sont autant d'équipements de série que l'on retrouve dans nos voitures et qui contribuent à un meilleur confort et une meilleure sécurité.

De surcroit, les voitures consomment de moins en moins.

Alors pourquoi un tel écart ?

Tandis que les constructeurs automobiles ont fait preuve d'ingéniosité pour améliorer nos voitures à pas de géant, notre habitation n'a pas évolué. Voici plus de 50 ans que nos installations électriques évoluent à pas de fourmi.

Les freins

Les principaux freins de l'évolution de la domotique en France sont :

  • Sa méconnaissance
  • Notre traditionnalisme
  • L'arrivée tardive de formations spécialisées dans nos écoles.

Les fausses idées

  • Idée reçue n°1 : La domotique nécessite de centraliser tout sur une supervision (écran), un ordinateur ou un automate afin de faire fonctionner l'installation ! En cas de panne plus rien ne fonctionne.

FAUX, la domotique KNX utilise des commandes, des capteurs et des actionneurs possédant leurs propres intelligences et communiquant les uns avec les autres. Si l'un d'eux tombe en panne, il n'aura aucune influence sur le fonctionnement des autres.

Cependant, il est possible d'utiliser un écran afin de visualiser l'état de tous les équipements de l'installation et de les piloter. Cet écran arrêté voire en panne n'empêchera pas l'installation de fonctionner. 

  • Idée reçue n°2 : La domotique est source de dysfonctionnement.

FAUX. Les produits domotiques sont des dérivés des automates programmables utilisés dans les milieux industriels depuis des décennies. Les constructeurs proposent donc des solutions fiables et éprouvées.

  • Idée reçue n°3 : La domotique est hors de prix.

FAUX. Certes la domotique fait appel à du matériel plus onéreux, mais l'apparition de nouveaux fabricants tend à faire baisser son prix. Une installation domotique coûte actuellement 30% de plus en moyenne qu'une installation électrique standard équivalente soit 3 à 7% sur le budget global d'une construction.

Plus l'installation électrique est complexe, plus le prix se réduit par rapport à une installation domotique.

  • Idée reçue n°4 : La domotique, un gadget !

FAUX. Comme souvent, la nouveauté est perçue comme un gadget et quelque chose d'inutile. Mais plus elle se démocratise, plus elle est perçue comme une vraie amélioration dans la vie de tous les jours. L'automobile, la télévision, le lave-vaisselle, le lave-linge ou plus récemment internet sont-ils des gadgets ?

La domotique propose une amélioration du confort de vie dans nos habitats, sur nos lieux de travails et dans les commerces en rendant ces lieux plus agréables à vivre, plus sécurisés, moins énergivores et plus ludiques.

Nous sommes l'un des pays européens les plus en retard dans ce domaine, l'Allemagne, l'Autriche, l'Espagne, la Belgique et la Suisse sont bien plus avancés que nous.

Pourquoi la domotique ?

Notre espérance de vie augmente et les structures d'accueil pour nos séniors sont déjà insuffisantes et très coûteuses. Il est impensable de continuer à construire sans penser à demain, il est impératif pour rester le plus longtemps possible dans nos demeures que celles-ci évoluent et intègrent dès aujourd'hui l'intelligence nécessaire à nos besoins actuels et futurs et nous permettre de rester indépendants chez nous.

Nous savons également aujourd'hui que nous ne pouvons plus consommer autant d'énergie pour préserver l'équilibre nécessaire aux générations futures. Construire plus propre, moins énergivore, plus intelligemment est devenu indispensable.

La domotique est simplement l'évolution logique de notre habitat et nous apporte la sécurité et le confort d'une habitation moderne.

La France et l'europe

Afin de montrer le retard pris par la France par rapport aux autres pays européen, il suffit de comparer le nombre de partenaires KNX en fonction de la taille du pays afin d'avoir une idée de ce phénomène.

Pays Nombre de partenaires
(au 17/07/2011)
Allemagne 11392
Espagne 3174
Autriche 2331

Italie

949

Belgique

923
France 830
Suisse 828